“Superbe ton Afro!” :: Edito Juin

L’EDITO
E

nfin!

Les cheveux rebelles qu’on ne contrôle pas commencent à plaire! Je m’en vais souriante et confiante après mon interview. Une interview sur Radio NEwVO qui commence avec les questions que soulèvent mon exposition “WRONG EDUCATION” , je m’amuse à discuter avec l’équipe sur les conséquences de cette éducation, sur l’HERITAGE de nos ancêtres à tous et très vite on parle BLACKATTITUDE, la question du cheveux revient sur le tapis, un sujet oui mais une richesse que nos ancêtres nous ont légués à tous.
RICHESSE? Ou cadeau empoisonné? Comment la gère-t-on? Notre génération a plutôt appris à la cacher, la discipliner pour ne pas déplaire, on en arrive même à ne pas les aimer comme ils le méritent!

Oui discipliner l’afro car même ma photo d’identité semble déphasée par mon Afro insolent: “Assurez-vous que vos cheveux restent dans le cadre sans les attacher…” M’a dit la dame à la voix robotique du photomaton.
J’avais beau rager dans la cabine, après trois essais, mon identité ne semblait pas tjrs pas convenir d’après l’administration. Pour sur! Le modèle de représentation des cheveux les avaient lisses…

D’où l’envie en ce juin d’été de les laisser sortir du cadre. – “Je suis lingalophone” – a dit FALLY IPUPA qui a choisi de l’être parce que ses ancêtres lui ont légué cette langue alors que DIABLE les cadres! il élève le lingala. Il l’adapte à toutes les sauces, toutes les langues et la rend belle à l’oreille des autres. Alors avec la HairArtist Nadeen Mateky, on s’emballe pendant les brainstorming pour l’EDITO, on en veut toujours plus et puis f***ck! On fonce, on dérègle tout, on la montre cette coiffure qui dérange au ciné, qui froisse la dame du photomaton et l’administration avec!

Prisca Monnier et son afro (hors cadre)
TWITTER_June_Couv-Blackattitude-Fally-Ipupa
hERITAGE_Edito-PriscaMonnier

 

 

Related posts:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *