Underdog Records, un label Pas comme les autres

 

Underdog Records,
un label
pas comme les autres…

 

Blackattitude-Congopunq-cover-UnderdogRecords

Esthétisme et excentricité règnent en maître sur chaque coin de mur, dans chaque carton et sans concessions. Tous les artistes signés baignent dans un univers propre à UNDERDOG si bien que vinyles et Cds se soumettent à une créativité puissante, presque tyrannique.

Nos yeux s’égarent. C’est d’abord le vinyle de Sweatshop qui trône pendant toute la conversation, puis la bouteille de lait de John Milk… On connaissait déjà Congopunq mais tout le reste était pure découverte.

Blackattitude-Sweatshop-Dafuniks-NannaB-Underdog-interview

Du dub, afro, funk, pop à l’électro et au reggae, Maxime se fait plaisir comme on ne le fait plus aujourd’hui. Comme un damné, il s’amuse à prendre des risques, signer des artistes peu connus, guidé seulement par ses sens et sa passion pour la musique. Ce procédé libre et désinvolte a toujours été le moteur du label et sa plus grande fierté. Malgré les difficultés de l’industrie et, contre toute attente, le label peut compter aujourd’hui une vingtaine d’artistes signés et des ventes pouvant aller jusqu’à 8000 disques. 10 ans que ça dure et UNDERDOG continue de puiser dans le vivier de ces artistes aux inspirations, pour le moins, insolites.
« Tout commence par une bonne rencontre, un coup de cœur, ensuite il ya le feeling. C’est important ! Cela nous permet d’accompagner tous nos artistes dès le début. Pour la mise en image de leurs albums, la conception de leurs pochettes, et même leur promotion et leur biographie. Ce qui est assez rare pour un label indépendant … » – ajoute Maxime.

Blackattitude-JohnMilk-Underdog-interview

UNDERDOG c’est tout simplement des artistes de tous les horizons partageant la même faim, regroupés dans une même marmite. Un lyonnais à la voix « lactée », un balafoniste aux baguettes agiles, des punk-congolais au visage pâle et beaucoup, beaucoup de Danois. Et pour cause, Sweatshop, Dafuniks, NannaB, pour n’en citer que quelques uns… « C’est vrai qu’on a beaucoup d’artistes danois, même si je ne suis jamais allé au Danemark. C’est marrant! ». On en rit, sans plus…

Le label français préféré des danois annonce déjà la sortie du premier EP d’Otis Stacks en 2016. Groupe né d’une collaboration entre Michael Munch aka JustMike, producteur du Danois et leader du groupe Dafuniks entre autres et Elias Wallace, auteur-compositeur et chanteur de Pasadena, Californie. Excellent mélange. Dont on se délecte déjà…

 

 

Related posts:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *