Dans le Monde d’Aniko

“J’ai eu ma première Barbie à 3 ans. Avant mes 10 ans, j’en avais déjà 30. A 11 ans, ma mère m’a faite une vidéo pour mon anniversaire en me disant: ‘Ma fille, c’est ta dernière Barbie’. Aujourd’hui, j’en ai 180…”

 

 

 

Aniko-Furiephotographe-PriscaMonnier-JulieDeleant-Blackattitude
Aniko-BlackAttitude-pORTRAITS-Barbie

Son critère de sélection est toujours le même: la beauté du visage. En vraie esthète, Aniko fait ainsi son choix parmi les éditions collector, qu’elle juge de meilleure qualité, et les Barbie des années 80, ses préférées. “A l’époque, on ne pouvait pas en acheter en Hongrie, donc ma mère les importait d’Autriche. Mes années phares, ce sont 1985 et 1986. Le visage change environ toutes les décennies, et j’adore ceux de cette époque. Même les vêtements sont incroyablement glamour. J’aime aussi les Barbie Silkstone” (ndlr : Reproductions en matériaux plus précieux des premières Barbie)
Et si les hommes préfèrent les blondes, Aniko elle, lassée par le manque d’originalité des visages attribués aux Barbie blondes, recherche davantage les poupées différentes. “Je n’ai jamais été vraiment attirée par les blondes, j’ai plus des Barbie brunes ou aux cheveux rouges. J’adore les barbie noires elles sont plus élégantes, j’aime la beauté de leur traits et la texture de leur cheveux. Pour mon bac, j’ai supplié mes parents de m’offrir Christie de la collection Hollywood Nails”-
(Rires).

 

 

 

Related posts:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *